Partage sur les réseaux sociaux :

Fermer

Ressources documentaires

Recherche par filtres

Thèmes

Rapport spécial du GIEC sur l'océan et la cryosphère dans le contexte du changement climatique

Le constat du rapport spécial du GIEC sur le changement climatique, les océans et la cryosphère est sans appel : le réchauffement s'accélèreLe Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) a présenté son rapport spécial sur le changement climatique, la cryosphère et les océans lors de sa 51ème assemblée plénière, qui s'est tenue à Monaco du 20 au 23 septembre 2019.Le constat du GIEC est sans appel : le réchauffement s’accélère et l’océan et la cryosphère sont bouleversés par le changement climatique avec notamment des impacts sur les récifs coralliens, les côtes basses et les îles, les écosystèmes de montagne, le pergélisol et les glaciers.Cependant, le rapport démontre qu’il faut réduire d’urgence les émissions de gaz à effet de serre pour limiter l’amplification de tels changements dans le futur et leur lot d’évènements extrêmes. Il est possible de déployer de nombreuses solutions qui améliorent la résilience et préservent les fonctions vitales de l’océan et de la cryosphère. Surtout, il apparaît clairement que les actions que nous pourrons avoir dès aujourd’hui pour réduire nos émissions diminueront l’intensité des impacts décrits et les risques pesant sur les communautés.Téléchargez : Rapport complet (en anglais) Communiqué de presse officiel (en français) Traduction citoyenne du résumé pour décideurs (en français) Résumé du rapport citoyen (en français)

Rapport spécial du GIEC Changement climatique et terres émergées

Rapport spécial du GIEC sur les changements climatiques, la désertification, la dégradation des terres, la gestion durable des terres, la sécurité alimentaire et les flux de gaz à effet de serre dans les écosystèmes terrestres.Les terres émergées sont déjà soumises à la pression croissante des activités humaines, à laquelle s’ajoute le changement climatique. Par ailleurs, ce n’est qu’en réduisant les émissions de gaz à effet de serre dans tous les secteurs, y compris les terres émergées et l’alimentation, que l’on pourra contenir le réchauffement mondial bien en deçà de 2 °C, indique le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) dans son rapport spécial "Changement climatique et terres émergées".Téléchargez : le rapport en anglais le communiqué de presse officiel en français la traduction citoyenne

Rapport spécial du GIEC 1,5°C - Résumé à l'intention des décideurs

Rapport spécial du GIEC sur les conséquences d’un réchauffement planétaire de 1,5 °C par rapport aux niveaux préindustriels et les trajectoires associées d’émissions mondiales de gaz à effet de serre dans le contexte du renforcement de la parade mondiale au changement climatique, du développement durable et de la lutte contre la pauvreté.

Premier rapport annuel du Haut conseil pour le climat - Agir en cohérence avec les ambitions

Le Haut conseil pour le climat (HCC) est un organisme indépendant créé par le décret du 14 mai 2019 chargé d'émettre des avis et recommandations sur la mise en œuvre des politiques et mesures publiques pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de la France, en cohérence avec ses engagements internationaux, en particulier l'accord de Paris (COP 21) et l'atteinte de la neutralité carbone en 2050. Il a vocation à apporter un éclairage indépendant et neutre sur la politique du gouvernement et ses impacts socio-économiques et environnementaux. Le Haut conseil a remis, le 25 juin 2019, son premier rapport au Premier ministre.

Bilan 2018 de l'action climat par secteur - Energie (Observatoire mondial de l'action climat non-étatique)

L'Observatoire de l’action climat non-étatique, porté par l'association Climate Chance, publie chaque année un Bilan mondial de l'action climat par secteur, une analyse des évolutions des émissions de CO2 à l’aune des actions réellement engagées par les acteurs non-étatiques. Ce 1er rapport de 2018 fournit un “point zéro”, socle de compréhension nécessaire pour repérer année après année les évolutions les plus significatives. Des analyses synthétiques pointant les dynamiques à l’œuvre et les initiatives remarquables prises à travers le monde par les acteurs non-étatiques dans les secteurs majeurs d’émissions couverts dans cette édition : énergie, transport, industrie et usage des sols.

Rapport Bilan 2019 de l'action climat par secteur (Observatoire mondial de l'action climat non-étatique)

L’Observatoire de l’action climat non-étatique, porté par l'association Climate Chance, a sorti son bilan 2019 sous la forme de 4 volets (Sectoriel, Adaptation, Territoire, Finance).Ces 4 cahiers ont pour objectif de mieux appréhender les enjeux et les stratégies de lutte contre le changement climatique des collectivités, des entreprises, des acteurs de la finance, de la société civile et des citoyens. Ce bilan 2019 est enrichi par l'analyse de nouveaux secteurs d'émissions et d'un "Cahier Adaptation".Le Cahier Sectoriel offre une lecture quantitative et qualitative des actions des entreprises, des collectivités et des ONG dans les 6 principaux secteurs émetteurs de gaz à effet de serre : production d’énergie, déchets, bâtiment, transports, industrie, usage des sols. Il s'accompagne d’une dizaine de cas d’étude sectoriels publiés régulièrement entre octobre 2019 et janvier 2020 (déjà publiés : Royaume-Uni/Energie ; Ghana/Energie; Allemagne/Transport).

Visuels pédagogiques Infographie : les conséquences du changement climatique en Nord-Pas de Calais

En une infographie, découvrez quelques grands chiffres et exemples des conséquences du réchauffement climatique sur notre région, notre pays et notre planète en général.Source : Conseil Régional Nord-Pas de Calais, plateforme http://climat.participons.net

Visuels pédagogiques Evolution climatique en Hauts-de-France (données 2017)

Ce visuel pédagogique propose les chiffres clés de l'évolution climatique en Hauts-de-France depuis 1955.

Rapport Le baromètre 2017 des énergies renouvelables en France

Pour la huitième année, Observ’ER réalise son “Baromètre des énergies renouvelables électriques en France”. Toutes les filières renouvelables de production électrique sont analysées à travers un ensemble d’informations et d’indicateurs énergétiques, socio-économiques et industriels. Pour chacun des secteurs étudiés, ce baromètre propose une lecture dynamique du développement récent à la lumière des objectifs de puissance et/ou de production supplémentaire à mettre en œuvre au cours des années à venir.L’ensemble de ces éléments constitue un panorama complet et actualisé de l’état de structuration des secteurs électriques renouvelables en France.Note : Les informations publiées dans ce baromètre sont basées sur des données arrêtées à la date du 30 septembre 2017. Les indicateurs repris dans ce travail sont soumis à des consolidations par les organismes qui les élaborent et les diffusent ; ils peuvent donc être corrigés a posteriori.

Synthèse Fiche synthèse - Réseaux de chaleur 2017 - Etat des lieux Hauts-de-France

Retrouvez la synthèse des chiffres sur les principaux réseaux de chaleur en Hauts-de-France : énergies utilisées, chaleur produite, usagers, évolution de la production renouvelable...

À voir aussi
  • Glossaire

    Lire la suite
  • WebographieConsultez la liste de nos sites préférés !

    Lire la suite
  • Unités et repèresRetrouvez en trois chapitres les définitions et les usages des unités les plus courantes pour quantifier l'énergie et les gaz à effet de serre (GES).Pour les définitions techniques, visitez le glossaire !

    Lire la suite