Partage sur les réseaux sociaux :

Fermer

Ressources documentaires

Recherche par filtres

Thèmes

Synthèse Bilan des émissions de gaz à effet de serre et de la consommation d'énergie en Hauts-de-France

Retrouvez la synthèse des chiffres sur le bilan des émissions de Gaz et Effet de Serre (GES) et de la consommation d'énergie en Hauts-de-France. Les émissions de GES en Hauts-de-France s'élèvent encore à 61,1 Mt éq. CO2 en 2017 (contre 66,2 Mt éq. CO2  en 1990, soit une baisse de -9%) dont 76% sont dues à l'usage d'énergie. Rappelons que l'objectif est de réduire ces émissions à 39,7 Mt éq. CO2 d'ici 2030 (correspondant à l'objectif de réduction des émissions de -40% par rapport à 1990). A noter une reprise à la hausse des émissions depuis 2013 après une baisse tendancielle. Pour se représenter les flux d'émissions de GES à l'échelle d'un territoire, cette fiche présente les différentes approches de comptabilité des émissions : les émissions de GES directes, c'est-à-dire résultants des activités du territoire considéré, et les émission liées à nos consommations (empreinte carbone).Elle aborde aussi les flux de carbone dans les sols et la biomasse, et la notion de neutralité carbone.

Synthèse Energies renouvelables et de récupération en Hauts-de-France - Données au 31/12/17

Retrouvez la synthèse des chiffres de production des différentes énergies renouvelables en Hauts-de-France : évolution de la production totale d'EnR de 2010 à 2017, comparaison de la production renouvelable avec le national pour 2017, répartition de la production d'énergie renouvelable et de récupération en 2017 pour chaque source et regroupement selon différents vecteurs énergétiques...La production d'ENR a doublé entre 2010 et 2017, passant de 11 à 21 TWh, ces derniers représentent 10% de notre consommation actuelle d'énergie en région ; le mix énergétique des Hauts-de-France contient 3 fois plus d'énergie éolienne que celui de la France ; le Bois Énergie représente 43% de notre production d'ENR en région, soit l'énergie renouvelable la plus représentée...

Rapport Diagnostics climatiques (Météo-France)

Cette publication a été spécialement produite par Météo-France en 2019, au regard des attentes des partenaires de l'Observatoire. Elle se présente en 3 parties :- "Eléments techniques" précisant comment les séries de données, les graphiques et les tendances sont produits par Météo-France.- "Analyse des indicateurs annuels" comprenant des tableaux de synthèses, des graphiques et des analyses sur des indicateurs pertinents sur les Hauts-de-France (températures, précipitations, nombre de journées chaudes, de jours de gel, de fortes précipitations, de nuits tropicales, de jours anormalement chauds, de vagues de chaleurs, de jours sans pluies).- "Diagnostic climatique territorialisé" constituant un état des lieux des variations climatiques observées en région Hauts-de-France, par grands territoires infra-régionaux. Ce diagnostic comporte des données et des éléments d'analyse actuels et prospectifs sur six grands territoires identifiés en région : côte ouest, côte nord, collines de l'Artois, sud de l'Artois, Flandres-Hainaut et plaine picarde, Avesnois-Thiérache.

Rapport Diagnostic climatique territorialisé (Météo-France)

Cette publication a été spécialement produite par Météo-France en 2019, au regard des attentes des partenaires de l'Observatoire. Celle-ci est un extrait correspondant au point III de la ressource Diagnostics climatiques (Météo-France) :Le "Diagnostic climatique territorialisé" constituant un état des lieux des variations climatiques observées en région Hauts-de-France, par grands territoires infra-régionaux. Ce diagnostic comporte des données et des éléments d'analyse actuels et prospectifs sur six grands territoires identifiés en région : côte ouest, côte nord, collines de l'Artois, sud de l'Artois, Flandres-Hainaut et plaine picarde, Avesnois-Thiérache.

Carte Découpage climatique des Hauts-de-France et localisation des stations météorologiques de référence

Cette publication a été spécialement produite par Météo-France en 2019, au regard des attentes des partenaires de l'Observatoire.Cette carte représente le découpage climatique des Hauts-de-France ainsi que la localisation des stations météorologiques de référence de Météo-France.N'apparaissent sur cette carte que les stations pertinentes où des données sont disponibles au niveau de l'Observatoire Climat des Hauts-de-France (période homogénéisée la plus longue dans la durée, fiabilité des mesures...). Ces stations ne représentent donc pas forcément l'exhaustivité par rapport au catalogue complet de données disponibles à Météo-France.

Synthèse Indicateurs territoriaux Climat-Air-Energie - lesquels choisir et comment les utiliser ?

Le Club STEP (Synergies pour la Transition Energétique par la Planification), travaille depuis 2016 sur la question des données énergétiques territoriales; cela a donné lieu à une série de publications (ADEME - Club STEP) «Les données énergétiques territoriales pour la planification et l'action énergie-climat».Ce document permet d'élargir l'analyse autour de l'utilisation de données afin d'aider les territoires dans la construction de leurs stratégies et politiques territoriales. Il propose un éclairage et des recommandations opérationnelles concernant l'élaboration et la mise en oeuvre d'indicateurs territoriaux liés aux enjeux Climat-Air-Énergie (éléments de langage, méthodologies, périmètres, comptabilisation, etc.), suivant cinq thématiques : Consommations d'énergie ; Production d'énergies renouvelables ; Émissions de gaz à effet de serre ; Séquestration de carbone ; Qualité de l'air extérieur.

Carte Exposition des populations aux risques météo-sensibles - Etat 2016

Cette carte illustre dans quelle mesure la population de la région Hauts-de-France est exposée aux risques naturels susceptibles d’augmenter avec les changements climatiques (tempêtes, sécheresses, feux de forêt, inondations, mouvements de terrain tels que le retrait gonflement d'argiles ou les coulées de boue). Elle représente la connaissance actuelle et qualitative de ces risques. Plus la densité de population est forte et plus le nombre de risques climatiques identifiés par commune est élevé, plus l’indice est fort.Ces risques sont susceptibles de s'accroître avec le changement climatique, dans la mesure où certains événements et extrêmes météorologiques pourraient devenir plus fréquents, plus répandus et/ou plus intenses. Aussi, il est nécessaire de mettre en place des actions d’adaptation dans les territoires exposés pour limiter leur vulnérabilité aux risques climatiques. Les indices d'exposition sont classés ainsi : - aucun risque climatique déclaré - très faible - faible - moyen- fortCette carte a été réalisée en suivant la méthodologie développée en 2016 (contrairement à la précédente édition qui suivait la méthodologie de 2005 : http://www.observatoireclimat-hautsdefrance.org/Les-ressources/Ressources-documentaires/Exposition-des-populations-aux-risques-meteo-sensibles). Source :  MTES, Gaspar* 2017 - Insee RP 2014, IGN, BD Carto® 2016. Traitement SDES (2019) * : Gestion ASsistée des Procédures Administratives relatives aux RisquesCartographie : Agence Hauts-de-France 2020-2040 / Sigac - 14 février 2020 n° 1723-1

Étude Coûts des énergies renouvelables et de récupération en France (données 2019)

Dans le but de limiter le recours aux énergies fossiles et ainsi de freiner le réchauffement climatique, les filières de production d'énergie renouvelable sont en plein essor grâce aux politiques publiques mises en place en France et dans le monde. Les baisses passées et futures des coûts de production des technologies EnR alimentent de nombreux débats.Afin d'apporter des éléments factuels à ces débats, l'ADEME réalise ce document présentant : les plages de variations des coûts de production actuels de chaque filière EnR en France de l'électricité (photovoltaïque, éolien terrestre, éolien en mer, hydrolien, petite hydroélectricité, géothermie profonde de haute énergie) production de chaleur chez le particulier (bois énergie, solaire thermique individuel, pompes à chaleur individuelles) production de chaleur collective et industrielle (biomasse collective, solaire thermique, géothermie) biogaz (cogénération biogaz, injection de biogaz) stockage de l'électricité coûts de production des technologies solaires en ZNI montre les évolutions passées (2008-2018) et futures (2018-2050) lorsque la donnée est disponible, pour certaines filières, une comparaison internationale est réalisée pour les coûts actuels.

Rapport Panorama de l'électricité renouvelable au 31 décembre 2019

Pour accompagner le déploiement des énergies renouvelables et suivre au plus près la transition énergétique, RTE, le SER, Enedis, l’ADEeF et l’Agence ORE, Opérateurs de Réseaux d’Energie, poursuivent leur coopération pour la publication d’un état des lieux détaillé des principales filières de production d’électricité de source renouvelable, tant à l’échelle régionale que nationale.Cette 21e édition du Panorama de l’électricité renouvelable présente l’état des lieux à fin décembre 2019. Toutes les informations sont mises en regard des ambitions retenues par la France dans la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) à l’horizon 2023, options basse et haute, pour chaque source de production d’électricité renouvelable. 48 % des capacités de production d’énergies renouvelables sont d’origine solaire ou éolienne. La production des filières éolienne et solaire croît respectivement de 21,3 % et 7,8 % en 2019, soit respectivement de 6 TWh et de 0,8 TWh supplémentaires par rapport à l’année 2018.La production d’électricité renouvelable atteint 109 TWh sur les douze derniers mois, un volume stable par rapport à l’année précédente.

Rapport Panorama de la chaleur renouvelable et de récupération - Edition 2019

Le « Panorama de la chaleur renouvelable et de récupération », réalisé par le CIBE, la FEDENE, le SER, UNICLIMA et avec la participation de l’ADEME, se veut un outil d’accompagnement de la transition énergétique, pour laquelle la chaleur est un enjeu majeur puisqu’elle représente aujourd’hui la moitié de la consommation énergétique de notre pays et reste majoritairement produite par des énergies fossiles.Cette troisième édition dresse un état des lieux, à l’échelle nationale et/ou régionale, de chaque filière de production de chaleur renouvelable et de récupération : bois énergie (collectif, industriel, tertiaire et chauffage au bois domestique), pompes à chaleur aérothermiques, géothermie de surface et géothermie profonde, chaleur solaire, gaz renouvelables et valorisation énergétique des déchets, ainsi qu’un focus sur les réseaux de chaleur et de froid.Ce panorama présente les données essentielles de production de chaleur de ces filières sous formes d’infographies. Il comprend également des analyses des marchés de ces filières au regard des objectifs à atteindre, des présentations des différentes typologies existantes, des exemples de réalisation, des focus sur les gisements existants et les atouts de chaque filière.

À voir aussi
  • Glossaire

    Lire la suite
  • WebographieConsultez la liste de nos sites préférés !

    Lire la suite
  • Unités et repèresRetrouvez en trois chapitres les définitions et les usages des unités les plus courantes pour quantifier l'énergie et les gaz à effet de serre (GES).Pour les définitions techniques, visitez le glossaire !

    Lire la suite