Partage sur les réseaux sociaux :

Fermer

Comment territorialiser les enjeux de l'adaptation au changement climatique ?

Le changement climatique est en cours et les territoires en subissent déjà les conséquences. Même en Hauts-de-France, la température moyenne s’est accrue de 1,37°C à Lille entre 1955 et 2013, le niveau de la mer a augmenté de 9,04 cm à Dunkerque entre 1956 et 2013… Réduire nos émissions de gaz à effet de serre est urgent et doit aller de pair avec la nécessité de s’adapter au changement climatique. Afin de s'y préparer au mieux, les territoires peuvent bâtir des stratégies d'adaptation, basées sur un diagnostic de vulnérabilité du territoire au changement climatique. Les Établissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) à fiscalité propre de plus de 20 000 habitants sont quant à eux obligés d'élaborer de telles stratégies, dans le cadre de leur plan climat (PCAET) (article 188 de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte).

S'adapter à toutes les échelles

Actions nationales pour s’adapter au changement climatique

La démarche d’adaptation, enclenchée au niveau national permet de développer, en complément des actions d'atténuation, des solutions pour adapter la société française aux effets du changement climatique. Le Plan national d’adaptation au changement climatique (PNACC), élaboré pour la période 2011-2015, avait pour objectif de présenter des mesures concrètes pour préparer la France à faire face et à tirer parti de nouvelles conditions climatiques. La conférence environnementale 2014 a conclu à la nécessité de renforcer cette stratégie d’adaptation nationale après avoir procédé à son évaluation. Cette mission a été confiée au Conseil Général de l’Environnement et du Développement durable (CGEDD) en 2015. Une nouvelle version du PNACC est donc en cours d'élaboration.

Les vulnérabilités régionales majeures

L’étude des projections climatiques de Météo-France pour le XXI siècle ainsi que l’analyse des vulnérabilités spécifiques au territoire régional ont permis de mettre en évidence les impacts qu’impliqueront les modifications du climat à venir pour l’ensemble des secteurs d’activités. Sept vulnérabilités principales ont donc été identifiées en région Hauts-de-France (MEDCIE Nord-Pas de Calais Picardie Les stratégies d’adaptation au changement climatique, synthèse des principaux résultats) :

  • la vulnérabilité du littoral au risque de submersion marine,
  • la vulnérabilité des wateringues face aux inondations continentales et à l'élévation du niveau marin,
  • la vulnérabilité des populations et territoires exposés aux vagues de chaleur et à la diminution/dégradation de la ressource en eau,
  • la vulnérabilité des écosystèmes forestiers à l'évolution des températures et des conditions hydriques,
  • la vulnérabilité des zones humides à ces mêmes paramètres,
  • la vulnérabilité des constructions aux phénomènes de retrait-gonflement des argiles.

Les politiques locales d'adaptation (volet adaptation des PCAET)

S'adapter au changement climatique, c'est agir sur les politiques locales et les actions privées en anticipant les conditions climatiques futures. Cela nécessite notamment une articulation des politiques sectorielles existantes avec les enjeux liés au climat ; cela concerne en particulier les stratégies territoriales en matière d'aménagement, de gestion des risques ou d'acquisition de meilleures connaissances d'impacts à venir. L’adaptation est aussi une composante majeure des actions à mener dans le cadre des plans climat (PCAET) en complément des mesures d'atténuation des émissions de gaz à effet de serre.

En application de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (TECV), le décret du 28 juin 2016 relatif aux plans climat-air-énergie (PCAET) prévoit notamment que les territoires concernés (EPCI à fiscalité propre de plus de 20 000 habitants et la métropole de Lyon) fassent une analyse de vulnérabilité aux effets du changement climatique et se dotent d'objectifs stratégiques et opérationnels dans le domaine de l'adaptation.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans le cadre de la Dynamique Climat, le Pôle Climat du Cerdd anime depuis avril 2015 un groupe de travail régional sur l'adaptation au changement climatique. Son objectif : favoriser la prise en compte des enjeux de l'adaptation par les acteurs de la région en s'appuyant sur des structures relais. Depuis sa création, ce groupe s'intéresse particulièrement à toutes les informations territorialisées ou territorialisables, considérant qu'elles sont indispensables à un bon travail local se sensibilisation ou de décision. Retrouvez ci-dessous toute la matière rassemblée.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Informations et liens utiles

Sites

> Le site de l'Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique : cet observatoire national collecte et diffuse les informations, études et recherches sur les risques liés au réchauffement climatique et aux phénomènes climatiques extrêmes.
> Les « porter-à-connaissance » réalisés par les services de l'Etat pour les territoires tenus de faire un plan climat : les DDTM 59 et 62 ont réalisé, en lien avec le CEREMA, des porter-à-connaissance pour les plans climat « obligés » . Ces documents reprennent les enjeux particuliers du SRCAE Nord-Pas de Calais appliqués à chaque territoire. Ceci a notamment permis de territorialiser les objectifs régionaux. Pour plus d'informations, contactez la DDTM de votre département (DDT & DDTM en Picardie - DDTM 59 - DDTM 62).
> Argiles.fr vous renseigne sur l'état de l'aléa retrait-gonflement des argiles. Un carte facilement utilisable (format plat) est également disponible en rubrique "Ressources" : consultez-la ici !
> Climat HD, une application de Météo France : ClimatHD propose une visualisation simple de l'état des connaissances sur le changement climatique en France, aux échelles nationale et régionale. L'application offre une vision intégrée de l'évolution passée du climat et des projections simulées pour le futur. Elle permet de visualiser l'évolution depuis 1900 et à l'horizon 2100 de différents paramètres et phénomènes : températures, précipitations, jours de gel, vagues de chaleur, vagues de froid, pluies intenses, tempêtes...
> Drias les futurs du climat, projections climatiques pour l'adaptation de nos sociétés : le portail Drias a pour vocation de mettre à disposition des projections climatiques régionalisées réalisées dans les laboratoires français de modélisation du climat (IPSL, CERFACS, CNRM-GAME). Les informations climatiques sont délivrées sous différentes formes graphiques ou numériques.
> Une "pochette" d'actions ADEME décrivant la réalisation d 'actions liées à l'adaptation dans toute la France.

Cartographies utiles

> Concernant le risque de retrait-gonflement des argiles (RGA) : il est abordé à la fois dans les SRCAE et dans l'étude MEDCIE. Des cartographies en ligne de l'aléa RGA sont également disponibles à l'échelle du département ou de la commune sur le portail www.georisques.gouv.fr.
> Concernant le risque de submersion marine, on retrouve l'ensemble des cartographies et des études, sur le site de la DREAL Nord-Pas de Calais-Picardie, dans le profil environnemental et sur le site de l'Observatoire Climat.
> D'autres ressources cartographiques sont utilisables via les outils suivants :

> Retrouvez de nombreuses autres ressources dédiées à l'adaptation au changement climatique en Hauts-de-France dans la rubrique "Ressources documentaires", en effectuant une recherche avec le filtre "Adaptation" de ce site.

> Retrouvez également plus de ressources et d'actualités dans l'espace thématique "adaptation" du site du Cerdd. 

Indicateurs

Politiques publiques d'adaptation

L'adaptation - aux changements climatiques - c'est agir sur les politiques locales et les actions privées, au plus tôt, c'est à dire en anticipant les conditions climatiques futures.Elle nécessite une articulation des politiques sectorielles existantes avec les enjeux liés au climat ; cela concerne en particulier les stratégies territoriales en matière d'aménagement, de gestion des risques ou d'acquisition de meilleures connaissances d'impacts à venir. C'est le cas par exemple de la lutte contre les inondations et l’érosion des sols, les protocoles d’alimentation en eau des canaux, l’urbanisme, la réhabilitation thermique…L’adaptation est aussi une composante majeure des actions à mener dans le cadre des Plans Climat, en complément des mesures d'atténuation des émissions de GES.

Liens vers indicateur
Risques météo-sensibles

Le climat change, même ici en Hauts-de-France. Selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), les impacts dus aux changements de fréquence et d’intensité des événements météorologiques extrêmes sont susceptibles d’augmenter. L’efficacité de l’adaptation des activités humaines à ces changements climatiques observés et anticipés va dépendre non seulement des risques climatiques, de leur connaissance et de leurs spécificités géographiques, mais aussi des contraintes socio-économiques, en matière de développement et d’aménagement du territoire.

Liens vers indicateur
Tous les indicateurs