Partage sur les réseaux sociaux :

Fermer

Ressources documentaires

Recherche par filtres

Thèmes

Carte des Parcs Naturels en Haut-de-France

Un Parc Naturel Régional est est un territoire rural présentant un patrimoine riche et menacé. Il fait l’objet d’un projet de développement durable fondé sur la protection et la mise en valeur du patrimoine naturel, culturel et paysager de son territoire.La région Hauts-de-France en compte 5 : Le PNR Oise-Pays de France, le PNR Baie de Somme Picardie maritime qui est adossé au Parc Naturel Marin des Estuaires picards et de la mer d'Opale, le PNR de l'Avesnois, le PNR Scarpe Escaut, premier PNR en France créé en 1968, et le PNR Caps et Marais d'Opale.Les 5 PNR de la région Hauts-de-France représentent une surface de 11% de la région.

PCAET - Carte d'avancement des démarches d'élaboration

L’état d’avancement des PCAET dans la région se situe dans la moyenne nationale. 92% des territoires obligés ont engagé les travaux. Parmi ceux-ci, 19 ont adopté leur PCAET et 23 de plus l’ont déposé pour avis des services de l’État et de la Région.A terme, la région Hauts-de-France devrait être en très grande majorité couverte par des PCAET, qui concerneront des milliers d’acteurs socio-économiques et plus de 5 800 000 habitants.Les PCAET ont en effet vocation à regrouper des actions portées par toutes les parties prenantes des territoires (collectivités, entreprises, associations, etc.), l’EPCI qui pilote la démarche étant le moteur du changement de son territoire et le garant, dans la durée, des engagements pris.A consulter, sur cette page : https://www.hauts-de-france.developpement-durable.gouv.fr/?Plans-Climat-Air-Energie-Territoriaux-PCAET-15845 la carte des EPCI obligés d'adopter un PCAET par la loi de transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015.

Rapport Livret ORACLE Hauts-de-France - édition 2020

ORACLE : L’Observatoire qui fait le lien entre Changement cLimatiquE et Agriculture en Hauts-de-FranceAller plus loin dans la connaissance et l’observation du changement climatique et de ses impacts sur l’agriculture régionale, c’est l’ambition que se donnent les Chambres d’Agriculture des Hauts de France.La démarche engagée consiste à apprécier les effets du changement climatique en agriculture. Elle s’appuie sur des indicateurs climatiques et agro-climatiques déclinés par département afin de décrire les évolutions lors des dernières décennies. Sous la forme d’un recueil de fiches détaillées, dans lesquelles on retrouve ces indicateurs, la démarche retrace le changement climatique régional et les impacts et risques potentiels pour le secteur agricole. La définition de ces indicateurs émane d’échanges avec différents partenaires des Chambres d’Agriculture. Un partenariat avec Météo France a notamment permis d’établir un panel d’indicateurs climatiques (température, cumul annuel des précipitations, nombre de jours de gel, etc.) et agroclimatiques (°C.j de croissance des cultures, déficit hydrique…). Ces derniers ont été étoffés par la participation d’instituts techniques.La première édition du livret ORACLE Hauts-de-France est consultable librement sur les sites des Chambres d’Agricultures de la région Hauts-de-France : https://hautsdefrance.chambres-agriculture.fr/.Pour en savoir plus: https://hautsdefrance.chambres-agriculture.fr/publications/la-publication-en-detail/actualites/observatoire-agriculture-et-changement-climatique-oracle/

Scénario Négawatt 2017-2050 - L'essentiel

Entre dérèglement climatique, tensions économiques et géopolitiques liées aux ressources énergétiques, aggravation des risques sanitaires et technologiques et précarité énergétique, la France doit rapidement s’orienter vers un nouveau système énergétique. Le scénario négaWatt répond à cet impératif en proposant une trajectoire vers un avenir énergétique souhaitable et soutenable, accompagnée de mesures à mettre en œuvre pour y parvenir. Pour cela, il étudie en détail les différents secteurs de consommation (bâtiment, transport, industrie, agriculture) et de production d’énergie (renouvelables, fossiles, nucléaire) afin d’envisager une évolution possible du système énergétique. Il montre ainsi comment la France peut - en quelques décennies - se passer totalement d’énergies fossiles et nucléaire.Cet exercice de prospective n’inclut aucune rupture technologique, économique ou sociétale. Il a notamment pour but d’inciter et d’aider les décideurs à intégrer les impératifs de long terme dans les décisions de court terme.

Géothermie : les conditions de la réussite pour construire le nouveau modèle énergétique français

Le principe de la géothermie est de récupérer l’énergie disponible sous la surface de la terre pour l’utiliser. Plus globalement, ce terme peut concerner la ressource et ses  caractéristiques, et les méthodes mises en œuvre pour son exploitation. Dans certains cas, on utilise également l’inertie thermique et le fait que la température du sol subit moins de variation saisonnière que la température de surface.Suite à la crise sanitaire liée au COVID-19, le Plan de relance de l’économie française est une opportunité pour donner une impulsion significative au développement des énergies renouvelables. La mise en place, il y a plus de 10 ans, du Fonds chaleur par l’ADEME a permis à la filière géothermie de ne pas s’éteindre. Face au retard de la géothermie en France, notamment par rapport à ses voisins européens comme la Suisse ou l’Allemagne, la commission géothermie du SER propose, au travers du Fonds chaleur, des actions qui aideront à libérer le plein potentiel de la géothermie dans le mix énergétique renouvelable.

Étude Plan d'action du détroit du Pas-de-Calais/de Douvre - Projet PASSAGE

Ce plan d’action transfrontalier a été conçu conjointement par le Comté du Kent et le Département du Pas-de-Calais, partenaires du projet PASSAGE, et de nombreux acteurs impliqués sur chaque côté du Détroit du Pas de Calais/de Douvres.Le projet PASSAGE vise à développer une transition bas-carbone à l’échelle de 6 détroits européens et cinq régions frontalières maritimes. Ce plan d’action vise à accélérer la transition bas-carbone sur le Détroit du Pas de Calais/de Douvres, sur la base des éléments mis en évidence par l’étude sur les émissions carbonées développée par le cabinet I Care & Consult dans le cadre du projet PASSAGE. Après avoir défini le périmètre fonctionnel du détroit sur la base de ses principales activités, l’étude propose une évaluation des émissions générées par type d’activité. Parmi ces activités figurent d’un côté des activités propres à tout territoire et non spécifiques à un détroit (activités industrielles, urbaines et touristiques) ; de l’autre figurent les activités plus spécifiquement générées par le détroit, à savoir : - Les activités portuaires - Le trafic maritime - Le trafic lié au Tunnel sous la Manche - Le trafic terrestre (routier, ferroviaire, fluvial) généré par les ports et le tunnel.L’étude met pour la première fois en évidence que ce deuxième type d’activités, spécifiques au détroit du Pas de Calais/de Douvres, représente 31% du total des émissions émises dans la zone du détroit.

La prospective au service de l'adaptation au changement climatique

S’adapter aux impacts du changement climatique n’est pas simple et le sujet peut effrayer. Effrayer par l’ampleur et la sévérité des impacts dont nous entendons parler dans les médias et effrayer par la complexité des solutions. La prospective permet, pas à pas, de répondre à ces inquiétudes, notamment avec l’aide des services climatiques et avis d’experts dont nous disposons en France. Elle permet également de développer les pistes d’action adaptées à chaque cas.Chaque situation est en effet différente, chaque acteur, qu’il soit ministère, territoire, ville, commune, agence de bassin, grand réseau d’infrastructures, filière économique, entreprise, citoyen, public ou privé, individuel ou collectif, est concerné et met en œuvre les solutions qui lui conviennent.Le présent rapport montre, de manière aussi concrète que possible, des démarches et outils de prospective qui sont à votre disposition avant de les compléter par des exemples d’acteurs publics et privés qui s’y sont déjà engagés et qui, pour certains, mettent actuellement en œuvre les solutions qu’ils ont développées.La prospective permet d’anticiper comment et quand ils ont intérêt à agir. Comment, pour éviter les effets négatifs et identifier les opportunités de développement, et quand, puisque ces solutions ont souvent besoin d’un temps de concertation, de préparation et de mise en œuvre important. Ainsi, la prospective est un outil précieux au service de l’adaptation au changement climatique.

Dépasser les constats, mettre en œuvre les solutions - rapport annuel 2022 Haut Conseil pour le Climat

Le rapport annuel 2022 du Haut Conseil pour le Climat fait le point sur l’évolution des émissions de gaz à effet de serre, la mise en œuvre des politiques publiques climatiques, les leviers pour l’action climatique en France, les impacts du changement climatique et des politiques d’adaptation. Il présente également les recommandations du Haut Conseil pour le Climat.

Étude DATALAB - Chiffres clés de l’énergie (France)

La politique énergétique se caractérise par un grand nombre d’objectifs quantitatifs, comme en atteste la programmation pluriannuelle de l’énergie. Faire connaître à un large public les principales statistiques du domaine est donc essentiel pour éclairer le débat. Tel est l’objectif de cette publication qui fournit des informations sur la production, la consommation et les prix pour les différentes formes d’énergie en France et dans le monde, et met en lumière les principales évolutions à l’œuvre.

Étude DATALAB - Risques climatiques : six Français sur dix sont d’ores et déjà concernés

La mortalité liée aux risques naturels majeurs d’origine climatique est modeste en France. Toutefois, dans le contexte du changement climatique, le nombre d’événements naturels dommageables pour la population, les biens et l’environnement est susceptible de s’accroître. En 2016, les risques climatiques concernent potentiellement six Français sur dix. La vulnérabilité des territoires dépend également de l’exposition des différents pans de l’économie locale, exposition qui présente de fortes disparités entre les territoires.

À voir aussi
  • Glossaire

    Lire la suite
  • WebographieConsultez la liste de nos sites préférés !

    Lire la suite
  • Unités et repèresRetrouvez en trois chapitres les définitions et les usages des unités les plus courantes pour quantifier l'énergie et les gaz à effet de serre (GES).Pour les définitions techniques, visitez le glossaire !

    Lire la suite