Partage sur les réseaux sociaux :

Fermer

Ressources documentaires

Recherche par filtres

Thèmes

Rapport Futurs énergétiques 2050 - Principaux résultats

RTE a publié, le 25 octobre 2021, les principaux enseignements de son étude prospective « Futurs Energétiques 2050 », fruit de deux ans de travail et de concertation pour étudier les scénarios de mix de production permettant d'atteindre la neutralité carbone.

Transition(s) 2050 - Choisir maintenant agir pour le climat

La neutralité carbone à l'horizon 2050 appartient désormais au langage commun. Si sa définition est à peu près partagée, le chemin pour l’atteindre reste encore flou, voire totalement inconnu, pour la plupart des décideurs et des citoyens. Face à l’urgence climatique, les changements à opérer sont d’une telle ampleur qu’il est pourtant indispensable d’accélérer les débats sur les choix de société à conduire.C'est pourquoi l’ADEME a souhaité soumettre au débat quatre chemins « types », cohérents et contrastés pour conduire la France vers la neutralité carbone.Cet exercice de prospective inédit repose sur deux ans de travaux d’élaboration, la mobilisation d’une centaine de collaborateurs de l’ADEME et des échanges réguliers avec un comité scientifique et des partenaires et prestataires extérieurs, spécialistes des différents domaines.Les documents complets du scénario Transition(s) 2050 sur le site de l'ADEME

Synthèse du scénario négaWatt 2022

L’Association négaWatt a mis au point son 5e scénario de transition énergétique pour la France. Découvrez la synthèse de ses travaux dans le document "La transition énergétique au cœur d'une transition sociétale".Ce scénario comporte deux grandes nouveautés par rapport au précédent exercice : les émissions importées sont désormais comptabilisées, il est couplé à un scénario négaMat qui évalue les évolutions possibles de consommation et de production de matériaux. Découvrez les éléments-clés du scénario négaWatt 2022 dans une synthèse de quelques pages rappelant les fondamentaux de cet exercice, les points structurants - par secteur de consommation et de production d’énergie - ainsi que les principaux impacts attendus.Et l'ensemble des documents du scénario sur le site de  négaWatt

Rapport Les nouvelles projections climatiques de référence DRIAS 2020 pour la métropole

Météo-France a produit de nouvelles projections climatiques régionalisées de référence en France, disponibles sur le site DRIAS les futurs du climat. Ce présent rapport a pour objectif d’accompagner ce nouveau jeu de données, en apportant toutes les informations nécessaires pour faciliter son utilisation dans le cadre de l’élaboration, la mise en œuvre ou l’évaluation des démarches d’adaptation. Il permet à nos sociétés de mieux anticiper et de s’adapter. Il a été constitué avec une approche scientifique originale au meilleur niveau de l’état de l’art dans le domaine et a été élaboré et mis à disposition par Météo-France avec l’appui du Cerfacs et de l’IPSL, avec le soutien financier du Ministère de la Transition écologique. Le climat a déjà changé ! La hausse des températures a atteint 1,7 °C depuis 1900 et s’est accélérée ces dernières décennies, et les conséquences sur notre territoire s’accentueront inévitablement d’ici 2050. Si nous ne renforçons pas assez nos actions de lutte contre le changement climatique, le réchauffement pourrait être encore plus fort en seconde moitié de siècle.

Rapport Panorama du gaz renouvelable en 2020

La 6ème édition du « Panorama du gaz renouvelable » est une actualisation des données des opérateurs de réseaux enregistrées en France au 31 décembre 2020. Cette publication annuelle de GRDF, GRTgaz, le SPEGNN, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) et Teréga présente des indicateurs de la filière sous forme d’infographies. Toutes les informations sont mises en regard des ambitions françaises de production de gaz renouvelable pour les années à venir. Ce panorama comprend les actualités de la filière, les aspects économiques et réglementaires, un volet européen et la présentation des projets d’injection de biométhane.En 2020, le parc a quasiment doublé les quantités de production effectivement injectées dans le réseau de gaz naturel français, pour atteindre 2,2 TWh fin 2020, contre 1,2 TWh fin 2019.Plus que jamais, 2020 confirme cette tendance avec la mise en service de 91 nouveaux sites en France, ce qui porte à 214 le nombre d’installations raccordées aux réseaux gaziers français à fin 2020.

Rapport Panorama de l'électricité renouvelable au 31 décembre 2020

Pour accompagner le déploiement des énergies renouvelables et suivre au plus près la transition énergétique, l’Agence ORE, Enedis, RTE et SER poursuivent leur coopération pour la publication d’un état des lieux détaillé des principales filières de production d’électricité de source renouvelable, tant à l’échelle régionale que nationale. Cette 25e édition du Panorama de l’électricité renouvelable présente l’état des lieux à fin décembre 2020. Toutes les informations sont mises en regard des ambitions retenues par la France dans la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) à l’horizon 2023, pour chaque source de production d’électricité renouvelable.La production d’électricité renouvelable atteint son plus haut niveau historique en 2020 et couvre désormais un quart de la consommation d’électricité en France métropolitaine.La puissance totale du parc électrique EnR – hydroélectricité, éolien, solaire photovoltaïque, et bioénergies confondus – s’élève, fin 2020 à 55 906 MW. Les filières éolienne et solaire contribuent à hauteur de 94 % à la croissance des énergies renouvelables électriques sur l’année 2020. Au 31 décembre 2020, la puissance des parcs éolien et solaire atteint près de 28 GW. Avec plus de 25,7 GW installés en France, la filière hydraulique, la première des énergies électriques de source renouvelable, demeure stable. Le parc de production d’électricité à partir des bioénergies dépasse 2,1 GW. Pour répondre à l’engagement d’atteindre 40 % de production d’électricité de source renouvelable en 2030, les réseaux de transport et de distribution continuent d’évoluer.

Bilan 2020 de l'action climat par secteur (Observatoire mondial de l'action climat non-étatique)

Depuis 2018, l'Observatoire de l’action climat non-étatique, porté par l'association Climate Chance, publie chaque année un Bilan mondial de l'action climat par secteur, une analyse des évolutions des émissions de CO2 à l’aune des actions réellement engagées par les acteurs non-étatiques dans 6 secteurs d’émissions : énergie, transport, bâtiment, industrie, déchets et usages des sols.Pour cette 3e édition, l’Observatoire Climate Chance consacre son analyse aux impacts du Covid-19 sur les stratégies climat des collectivités, des entreprises et de la société civile à travers le monde, au regard des tendances et signaux faibles observés en 2019 pour chaque secteur d’émission. Nouveauté cette année : deux focus portant sur les industries de l’acier et du textile.

Synthèse Chiffres clés - Edition 2019 - OBSERVATOIRE REGIONAL DES TRANSPORTS

Cette publication donne à voir les chiffres de l'emploi et de la formation liés au domaine des transports, mais également des données sur le traffic routier, sur les immatriculations, sur l'accidentologie routière, sur le transport aérien, fluvial ou ferroviaire.

Bilan électrique 2020 RTE

Dans un souci de transparence et de mise à disposition des données sur le système électrique qu’il collecte en tant que gestionnaire de réseau de transport d’électricité, RTE élabore et publie chaque année un Bilan Électrique national.Pour ce bilan national 2020, il est à retenir : Une forte baisse de la consommation d’électricité liée aux mesures sanitaires prises pour lutter contre l’épidémie, Une production d’électricité à son plus bas niveau depuis 20 ans, La production d’origine éolienne dépasse celle provenant des centrales au gaz et devient la troisième source de production d’électricité, derrière le nucléaire et l’hydraulique, La production à partir du charbon est désormais très faible, au plus bas depuis 1950, La production d’électricité française est décarbonée à plus de 93%.

Étude Net Zero Initiative - Un référentiel pour une neutralité carbone collective

Les engagements de « neutralité carbone » ou de « net zéro » du secteur privé se multiplient, présentés comme une réponse appropriée pour enrayer le réchauffement climatique et la dégradation écologique qui s’accélèrent sous nos yeux. Pourtant, la neutralité d’une entreprise ne fait l’objet d’aucune définition partagée, malgré de fortes déclarations du secteur non-étatique d’agir en cohérence avec la science. Carbone 4, au travers du projet Net Zero Initiative, propose d’apporter à ce concept une définition normative, associant ambition, transparence et efficacité.LES GRANDS PRINCIPES DU RÉFÉRENTIEL :Le référentiel Net Zero Initiative offre aux organisations une manière de décrire et d’organiser leur action climat en vue de maximiser leur contribution à la neutralité carbone mondiale.  Le référentiel se base sur plusieurs principes clés :  1. Le mot « neutralité carbone » (ou « net zéro ») désigne uniquement l’objectif mondial d’équilibrage entre émissions et absorptions. Ce terme ne s’applique pas à une organisation. 2. Les organisations peuvent uniquement contribuer à la trajectoire vers cette neutralité carbone mondiale. 3. Les réductions d’émissions et les émissions négatives (aussi appelées « absorptions ») sont distinguées rigoureusement, et comptées de manière séparée. 4. Le concept de "contribution à la neutralité planétaire" est élargi au champ de la commercialisation de produits et services bas carbone. Les « émissions évitées » sont séparées en deux familles : celles qui correspondent à une réelle baisse absolue du niveau d’émissions, et celles qui ne sont qu’une « moindre augmentation » par rapport à la situation initiale.5. La finance carbone peut déclencher des émissions évitées ou négatives, mais ne peut « annuler » les émissions opérationnelles de l’entreprise. Elle est comptée de manière séparée. Les 3 piliers de la matrice Net zero Initiative sont : - Premier pilier : réduire ses émissions de GES - Deuxième pilier : réduire les émissions des autres- Troisième pilier : augmenter les puits de carbone

À voir aussi
  • Glossaire

    Lire la suite
  • WebographieConsultez la liste de nos sites préférés !

    Lire la suite
  • Unités et repèresRetrouvez en trois chapitres les définitions et les usages des unités les plus courantes pour quantifier l'énergie et les gaz à effet de serre (GES).Pour les définitions techniques, visitez le glossaire !

    Lire la suite