Partage sur les réseaux sociaux :

Fermer

Transport : consommation d'énergie par type de véhicules

Mise à jour de l'article le 1 août 2022

Mise à jour de la donnée le 10 mars 2022

Le bilan énergétique est un inventaire des consommations d'énergie réalisé pour une année et une maille géographique données (pays, région, territoire). Les consommations d'énergie sont obtenues à partir de données de suivi, de ventes et de données d'activités sectorielles. Il s'agit ici d'une approche cadastrale c'est-à-dire que toute consommation d'énergie ayant lieu sur un territoire est comptabilisée comme lui étant rattaché. C'est l'approche de référence.

L'indicateur représenté ici est le détail, pour le secteur du Transport, de la consommation d'énergie finale par type de véhicule (approche cadastrale).

Cet indicateur détail les types de véhicules à la fois pour les transports routiers (2 roues, poids lourds, Véhicules particuliers, Véhicules utilitaires) et les autres transports (aérien, maritime, fluvial, ferroviaire).

Transport : consommation d'énergie par type de véhicules
Total : 50716 GWh

Dans le secteur du transport, les véhicules particuliers représentent, en 2018, plus de la moitié des consommations d’énergie du secteur (52%). Les parts des autres types de véhicules sont de 28% pour les poids lourds, 16% pour les véhicules utilitaires, 1% pour les 2 roues, et 3% pour les autres transports non routiers (aérien, ferroviaire, fluvial, maritime).

Les consommations d’énergies du transport routier au global (véhicules particuliers, poids lourds, véhicules utilitaires, 2 roues) sont en augmentation constante depuis 2008. Entre 2008 et 2015 les consommations ont augmentées de +4%.

A l’inverse les consommations des transports non routiers ont diminué de 36% entre 2008 et 2018, avec la plus forte baisse pour le transport maritime avec -67% sur cette même période.

---------
A noter pour les transports routiers, la méthodologie appliquée pour l’inventaire 2018 n’a pas encore été réappliquée sur les années antérieures. On peut donc difficilement comparer en évolution l’année 2018 avec les autres années. Par contre pour les transports non routiers (aérien, ferroviaire, fluvial, maritime), il s’agit bien d’une même méthodologie appliquée sur les différentes années.

fiche Transport : consommation d'énergie par type de véhicules
Poids (128,91 ko), Format (VND.MS-EXCEL)

Télécharger

Production de l'indicateur

  • Échelle disponible :

    EPCI

  • Unité :

    GWh

  • Type d'indicateur :

    Descriptif

  • Méthode de récolte de la donnée :

    Modèle

  • Fiabilité :

    C1

  • Disponibilité :

    N+3

  • Fréquence de mise à jour :

    Tous les 2 ans

© Cette publication est réutilisable dans les conditions de la licence Creative Commons. Pour en savoir plus