Partage sur les réseaux sociaux :

Fermer

Tertiaire : consommation d'énergie par usage

Mise à jour de l'article le 29 juillet 2022

Mise à jour de la donnée le 10 mars 2022

Le bilan énergétique est un inventaire des consommations d'énergie réalisé pour une année et une maille géographique données (pays, région, territoire). Les consommations d'énergie sont obtenues à partir de données de suivi, de ventes et de données d'activités sectorielles. Il s'agit ici d'une approche cadastrale c'est-à-dire que toute consommation d'énergie ayant lieu sur un territoire est comptabilisée comme lui étant rattaché.

L'indicateur représenté ici est le détail de la consommation d'énergie finale par usage pour le secteur Tertiaire. Les différents usages pour le secteur du résidentiel sont regroupées en 6 catégories : Chauffage - Cuisson - Eau chaude sanitaire - Electricité spécifique - Eclairage public - Autres usages

Tertiaire : consommation d'énergie par usage
Total : 23098 GWh

Dans le secteur tertiaire, le principal usage de l’énergie est pour le chauffage qui représente, en 2018, 45% des consommations. Les parts des autres usages sont de 28% pour l’électricité spécifique, 9% pour l’eau chaude sanitaire, 4% pour la cuisson, 2% pour l’éclairage public, et 11% usages non spécifiés (catégorie « autres usages »).

Sur la période 2008 à 2018, les consommations ont diminué de 29% pour l’éclairage public, et de 10% pour le chauffage. A l’inverse les consommations ont augmenté de 10% pour l’usage d’électricité spécifique et de 8% pour la cuisson, sur la même période.

fiche Tertiaire : consommation d'énergie par usage
Poids (128,42 ko), Format (VND.MS-EXCEL)

Télécharger

Production de l'indicateur

  • Échelle disponible :

    EPCI

  • Unité :

    GWh

  • Type d'indicateur :

    Descriptif

  • Méthode de récolte de la donnée :

    Modèle

  • Fiabilité :

    C1

  • Disponibilité :

    N+3

  • Fréquence de mise à jour :

    Tous les 2 ans

© Cette publication est réutilisable dans les conditions de la licence Creative Commons. Pour en savoir plus