Partage sur les réseaux sociaux :

Fermer

Bilan : consommation d'énergie finale par type d'énergie

Mise à jour de l'article le 28 juin 2022

Mise à jour de la donnée le 10 mars 2022

Le bilan énergétique est un inventaire des consommations d'énergie réalisé pour une année et une maille géographique données (pays, région, territoire). Les consommations d'énergie sont obtenues à partir de données de suivi, de ventes et de données d'activités sectorielles. Il s'agit ici d'une approche cadastrale c'est-à-dire que toute consommation d'énergie ayant lieu sur un territoire est comptabilisée comme lui étant rattaché.

Le bilan représenté ici est celui de la consommation d'énergie finale par type d'énergie. Les énergies sont regroupées en 9 catégories : Combustibles Minéraux Solides (CMS), Produits pétroliers, Gaz Naturel, Electricité, Chauffage Urbain, Bois-énergie (EnR), Autres énergies renouvelables (EnR), Autres non renouvelables et Déchets.

Bilan : consommation d'énergie finale par type d'énergie
Total : 200507 GWh

En Hauts-de-France, les énergies fossiles, émettrices de GES, représentent 70 % du mix énergétique en 2018. Il s’agit des énergies : produits pétroliers (fioul, gazole, essence, carburéacteur etc.), gaz naturel, combustibles minéraux solides (charbon, houille, lignite, etc.), et autres non renouvelables (gaz sidérurgiques, de cokerie, des hauts fourneaux etc.).
Cette part des énergies fossiles a légèrement diminuée sur la période 2008-2018, passant de 74% du mix à 70%.

Plus précisément, les consommations de produits pétroliers ont baissé de 8% par rapport à 2008, mais ils baissent surtout post crise économique de 2008 (-7% entre 2008 et 2010). Les produits pétroliers sont à nouveau en hausse depuis 2015 (+3%). Les consommations de gaz naturel ont similairement diminué de 3% sur la période 2008 à 2018, avec une forte baisse entre 2012 et 2015 (-9%), mais sont depuis à nouveau en augmentation (+8% entre 2015 et 2018). Les consommations des autres énergies non renouvelables observent la plus forte baisse avec -16% entre 2008 et 2018. Les consommations de CMS sont par contre en augmentation continuelle sur la même période avec +12%.

Dans le même temps on assiste à une électrification du mix, avec +11% de consommation d’électricité sur la période 2008 à 2018, et une augmentation du bois-énergie (+57%).
On observe donc un début de changement de mix énergétique avec une baisse des énergies fossiles (hormis les CMS), conjuguée à une hausse de l’électricité et du bois-énergie. Cependant la part des énergies fossiles domine encore le mix, et les consommations de ces énergies sont à nouveau en hausse depuis 2015.

fiche Bilan : consommation d'énergie finale par type d'énergie
Poids (128,87 ko), Format (VND.MS-EXCEL)

Télécharger

Production de l'indicateur

  • Échelle disponible :

    EPCI

  • Unité :

    GWh

  • Type d'indicateur :

    Descriptif

  • Méthode de récolte de la donnée :

    Modèle

  • Fiabilité :

    C1

  • Disponibilité :

    N+3

  • Fréquence de mise à jour :

    Tous les 2 ans

© Cette publication est réutilisable dans les conditions de la licence Creative Commons. Pour en savoir plus