Partage sur les réseaux sociaux :

Fermer

Nombre d'arrêtés de "catastrophe naturelle"_, ex-NPdC

Mise à jour de l'article le 29 juillet 2016

Mise à jour de la donnée le 6 juin 2014

Lors d’événements importants, l'état de catastrophe naturelle – dit « CATNAT » - peut être constaté par un arrêté interministériel. Il précise l’aléa, les communes touchées, la période concernée ainsi que la nature des dommages occasionnés et permet aux personnes concernées d’être indemnisées par leurs assurances. Cet indicateur suit le nombre d'arrêtés de catastrophe naturelle par commune de la Région Nord-Pas de Calais.

La répartition de l'aléa et des phénomènes de "coulées de boues" déclarés en CATNAT n'est pas homogène sur le territoire régional.

Nombre d'arrêtés de "catastrophe naturelle"_, ex-NPdC

Analyse 

La répartition territoriale de l'aléa coulées de boues n'est pas homogène en Nord – Pas de Calais :

- dans et autour des grandes agglomérations de la région on observe une forte présence de coulées boueuses. Les effets de tels aléas pourraient se révéler extrêmement importants en raison du caractère habité de ces territoires ;

- à l'Ouest, les phénomènes hivernaux d'érosion sont principalement causés par la déstructuration des sols (battance). L’érosion a lieu principalement sur le territoire du Boulonnais et de la Flandre intérieure ;

- à l'Est de la région les sols souffrent moins d’érosion grâce à la conservation partielle du bocage et certains aménagements hydrauliques. Cependant, une augmentation des coulées boueuses pourrait avoir lieu en cas de suppression des dispositifs précités.

Les phénomènes surviennent principalement lors des orages de la période estivale.

Nombre d'arrêtés de catastrophe naturelle (NPdC, communal)
Poids (78,50 ko), Format (VND.MS-EXCEL)

Télécharger

Production de l'indicateur

  • Valeur absolue :

    Oui

  • Relative (100%) :

    Non

  • Disponibilité évolution historique :

    Oui

  • Échelle disponible :

    Régional

  • Unité :

    Nombre

  • Type d'indicateur :

    Explicatif

  • Fiabilité :

    C1

  • Fréquence de mise à jour :

    6 ans

© Cette publication est réutilisable dans les conditions de la licence Creative Commons. Pour en savoir plus