Partage sur les réseaux sociaux :

Fermer

Hydraulique : puissance du parc, ex-NPdC

Mise à jour de l'article le 15 avril 2019

L'hydroélectricité récupère la force motrice des cours d'eau, des chutes, voire des marées (non prise en compte ici), pour la transformer en électricité. On distingue les installations hydroélectriques « au fil de l'eau », qui font passer dans une turbine tout ou partie du débit d'un cours d'eau en continu, et celles nécessitant des réserves d'eau ou barrages.

La puissance du parc hydraulique régional se situe à 0,48 MW en 2012. Elle accuse une baisse et atteint 0,2 MW en 2013.

Hydraulique : puissance du parc, ex-NPdC

Analyse : 

La région Nord-Pas de Calais n'est pas un territoire propice à la production d'électricité hydraulique. Cependant, un certain nombre de petites centrales "au fil de l'eau" sont en service. Les variations observées sur le total des puissances installées sont dues à plusieurs cas de figure : création de nouvelles installations, arrêt des installations vétustes ou obsolètes, remplacement de turbines (de puissance supérieure ou inférieure).

Puissance hydraulique 2001-2014
Poids (57,31 ko), Format (VND.OPENXMLFORMATS-OFFICEDOCUMENT.SPREADSHEETML.SHEET)

Télécharger

Production de l'indicateur

  • Valeur absolue :

    Oui

  • Relative (100%) :

    Non

  • Disponibilité évolution historique :

    Oui

  • Échelle disponible :

    Régional

  • Unité :

    MW

  • Type d'indicateur :

    Descriptif

  • Méthode de récolte de la donnée :

    Donnée réelle

  • Fiabilité :

    C1

  • Disponibilité :

    N+2

  • Fréquence de mise à jour :

    Annuelle

© Cette publication est réutilisable dans les conditions de la licence Creative Commons. Pour en savoir plus