Partage sur les réseaux sociaux :

Fermer

Résidentiel : consommation d’énergie finale par usage, ex-NPDC

Mise à jour de l'article le 22 novembre 2018

Mise à jour de la donnée le 11 juin 2018

Les consommations d'énergie du résidentiel sont obtenues en croisant les caractéristiques du parc bâti régional avec des statistiques de consommations d'énergie par type de logement, types d’énergie, mais aussi selon leurs usages (chauffage, eau chaude sanitaire, cuisson, électricité des équipements...).

L'indicateur porte sur la consommation d'énergie finale par usage pour le secteur résidentiel.

A noter : les données communales ne sont pour le moment pas diffusables, l'échelle la plus fine disponible est l'EPCI (Ne pas cocher "Sélectionner toutes les communes" dans la rubrique "Mon territoire").

Résidentiel : consommation d’énergie finale par usage, ex-NPDC

En Nord-Pas de Calais, le chauffage constitue la part la plus importante des usages énergétiques dans le résidentiel soit 71 % en 2012. Dans une moindre mesure on trouve ensuite l'eau chaude sanitaire et l'éclairage (respectivement 8,3 % et 8,2 % des usages), la cuisson (5 %) puis le froid ménager et le lavage-séchage (respectivement 3,7 % et 3,6 % des usages).
La consommation énergétique finale du Nord-Pas de Calais pour le secteur résidentiel s'élève ainsi à 34,6 TWh en 2012.

fiche Résidentiel : consommation d’énergie finale par usage, ex-NPDC
Poids (35,35 ko), Format (VND.MS-EXCEL)

Télécharger

Production de l'indicateur

  • Unité :

    MWh

  • Type d'indicateur :

    Descriptif

  • Méthode de récolte de la donnée :

    Modélisation

  • Fiabilité :

    C1

  • Disponibilité :

    N+1

  • Fréquence de mise à jour :

    Entre 5 et 10 ans

© Cette publication est réutilisable dans les conditions de la licence Creative Commons. Pour en savoir plus